[Disque] Histoire de culte : Joy Division

Unknown Pleasures

Premier album du combo mancunien emmené par Ian Curtis, l’aigle noir de la perfide Albion, Unknown Pleasures contient tout ce qui fait de Joy Division un groupe résolument à part. Une entité sombre qui navigue en eaux troubles, et dont les textes vont souvent à contre-courant, instaurant, de concert avec la musique, des transes douloureuses au sein desquelles s’entrechoquent des thématiques universelles. Pierre angulaire de la scène neo-punk, qui donnera naissance à plusieurs courants, dont la new wave et ses dérivés, Unknown Pleasures n’est pas forcément le genre de disque à donner envie de sauter de joie, mais sa profondeur abyssale et sa magnificence en font sans conteste un monument.

Post a Comment

*
* (will not be published)

Random Posts

LOAD MORE