Disque] Jonathan Davis

Black Labyrinth

Après une quinzaine d’années passées à s’occuper quasi-exclusivement de son groupe Korn, Jonathan Davis accouche de son premier album solo en 2008. 10 ans plus tard, le leader charismatique revient à la charge avec un Black Labyrinth aussi étrange que fascinant. Impossible d’accuser Davis de faire du surplace même si plusieurs gimmicks dans sa voix permettent d’affirmer qu’il n’a pas totalement tourné le dos au neo metal auquel il a contribué à donner ses lettres de noblesses. Néanmoins, les titres, électro, aux accents symphoniques ou tribaux, de ce Black Labyrinth dénotent bel et bien d’une prise de risque et d’un désir de se défaire de certains carcans. Louable mais déconcertant.

Post a Comment

*
* (will not be published)

Random Posts

LOAD MORE