[Disques] Black Sabbath

13

Bill Ward, le batteur historique, a jeté l’éponge (remplacé par Brad Wilk de Rage Againt The Machine) mais les autres, à savoir Ozzy Osbourne, Tony Iommi et Geezer Butler, ont répondu présent. Réunis sous la supervision du légendaire producteur Rick Rubin, les vétérans ont mis en boite le nouvel album de Black Sabbath, la formation mythique, qui peut revendiquer la paternité du metal et de ses dérivés, comme le stoner ou le trash. Le résultat, et même si ce n’est pas évident à la première écoute, est impressionnant. Très en forme, malgré sa maladie, le guitariste Tony Iommi retrouve son toucher légendaire, tandis que la basse de Butler vrombit et que les vocalises d’Ozzy, très en bourre lui aussi, enveloppent le tout. Aux fûts, Wilk assure l’intérim et l’album de sonner plus progressif et lourd que jamais. Faisant le trait d’union entre son age d’or et le présent, Black Sab’ livre un disque spectaculaire et crépusculaire comme il se doit. Un grand disque !

Post a Comment

*
* (will not be published)

Random Posts

LOAD MORE