[Disques] Eryn Non Dae.

Eryn Non Dae.

Meliora

Oreilles sensibles s’abstenir. Dire qu’Eryn Non Dae envoie du lourd relève du doux euphémisme. Né à Toulouse, ce groupe s’impose dès les premiers power chords comme l’un des fers de lance régionaux, dans la lignée de Gojira par exemple, pour ne citer que l’un de combo du genre les plus populaires de l’Hexagone. Traversé de plages plus atmosphériques, qui illustrent l’arrivée d’un orage sonique à la hauteur du suspense suscité, Meliora ne cherche pas forcement l’originalité mais touche au but par un respect du genre qu’il aborde et par une quête d’efficacité constante. Metal aux touches progressives, tour à tour torturé et brut de décoffrage, cet album s’apparente à un voyage dans les tortueux méandres d’une musique relativement exigeante. À tous les postes (y-compris au chant), la technique est au service de compositions recherchées et référentielles, formant au final un ensemble homogène qui ne manquera pas de retenir l’attention des headbangers de tous poils pour un bon moment.

www.erynnondae.com

Post a Comment

*
* (will not be published)

Random Posts

LOAD MORE