[Disques] HISTOIRE DE CULTE : The Doors

L.A. Woman

L’album est ressorti depuis peu dans une version remaster agrémentée d’un morceau inédit (qui est très bon) ! L’occasion parfaite pour revenir sur le dernier album des Doors sorti du vivant de Jim Morrison qui, selon les spécialistes est l’un des meilleurs du groupe. Pour l’occasion, les Doors opèrent un tour d’horizon de leurs influences blues et Morrison enfile l’un des costumes qui lui vont le mieux : celui de crooner. De The Changeling à L.A. Woman, le disque est une merveille abrupte. La voix de Mister Mojo Rising (Morrison) sonne comme celle d’un vieux briscard du blues et les autres sont au diapason des intentions d’un artiste qui se livre une dernière fois à l’exercice de l’enregistrement. Inscrit dans les tables de loi du rock, L.A. Woman est un monument inoxydable, parfait pour tracer la route. L’une des pierres angulaires qui témoignent de l’ambiance qui régnait sur la côte ouest californienne, à l’aube des 70’s. Du culte avec un grand C !

Post a Comment

*
* (will not be published)

Random Posts

LOAD MORE