[Disques] La Rougne du mois : Linkin Park

Living Things

En 2000, quand Linkin Park débarque avec Hybrid Theory, son premier album, le public répond présent en masse. Ce mélange de rap et de metal, cher à des groupes comme Limp Bizkit, plait, c’est certain. Depuis, Linkin Park est devenu un poids lourd de l’industrie du disque. Douze ans plus tard, rien n’a changé pour la formation emmenée par Chester Bennington. C’est bien ça le problème. Tous les morceaux se ressemblent, car bâtis sur un modèle qui en a pris un sale coup dans l’aile. Au final, tous les morceaux de ce Living Things sentent le moisi à plein nez. Pas franchement métal, pas vraiment rap, pas électro non plus, la fusion du combo américain fait désormais office de tambouille indigeste. Du coup, écouter leur dernier disque en entier relève de l’exploit. Outch !

Post a Comment

*
* (will not be published)

Random Posts

LOAD MORE