[Disques] La Rougne du mois : MARYLIN MANSON

Born Villain

N’allez pas croire que cela tourne à l’acharnement. À vrai dire, ce Born Villain (né méchant) est même meilleur que le précédent album de Marilyn Manson. Est-il bon pour autant ? On ne va pas aller jusque là. Le truc avec Manson, c’est qu’à force de forcer le trait, il est devenu une caricature de lui-même. Aujourd’hui, il ne fait plus peur à personne et son cirque n’amuse plus grand monde.

Débutant sur un titre efficace (Hey, cruel world), ce nouvel opus n’est pas un gros ratage mais l’écouter en entier d’un trait relève de l’exploit. Manson nous sert toujours la même salade : il est méchant, le monde sombre dans le chaos, bla, bla, bla. Il va falloir penser à changer de disque. Car le soucis avec Manson, c’est son premier degré. Trop sérieux, ce dernier apparaît flétri et peu inspiré. Mieux vaut écouter Alice Cooper. C’est non seulement mieux, mais en plus, c’est souvent drôle.

Post a Comment

*
* (will not be published)

Random Posts

LOAD MORE