[Disques] Motörhead

Bad Magic

Les récents problèmes de santé de Lemmy n’ont pas eu raison du rythme métronomique du bombardier. Quand il est question de sortir un album tous les 2 ans, Motörhead répond présent. Aucune incidence sur l’inspiration et sur l’efficacité non plus. Plus en forme que jamais, le trio britannique nous livre une violente et jubilatoire salve de 13 morceaux, qui se termine par une superbe reprise du hit des Rolling Stones, Sympathy for the Devil. Pour ce qui est du reste, que du lourd, que du 100% muscle et aucun déchet. De Victory or Die, le morceau d’ouverture, à la claque Electricity, en passant par le méchant Teach Them How To Bleed et la superbe ballade Till The End (qui prouve une nouvelle fois que le combo compose des ballades imparables). En 2015, Motörhead ne lâche rien et s’impose plus que jamais comme le roc inamovible d’un rock and roll sauvage, libre et massif.

Post a Comment

*
* (will not be published)

Random Posts

LOAD MORE