[Disques] Pink Floyd

The Endless River

Vrai album ou compilation opportuniste ? Le débat fait rage, y compris au sein des forums de fans plutôt hardcore d’une formation qui, pour beaucoup, a livré son véritable dernier disque en 1983 avec The Final Cut, avant le départ de Roger Waters. Quoi qu’il en soit, The Endless River est là, et force est de reconnaître que c’est un succès commercial. Pour ce qui est de la musique, la magie opère dans l’ensemble, sans atteindre les sommets des Wish you were here ou The Wall. Basé sur des enregistrements provenant des sessions de Division Bell (1993/94), la galette reprend des nappes de clavier du regretté Richard Wright, à partir desquelles ont bossé Nick Mason et David Gilmour. Principalement instrumental, plus ou moins inspiré mais jamais médiocre, The Endless River apparaît au final comme un album hors du temps. Un hommage à Wright parfois bancal mais traversé de flamboyances suffisantes pour le rendre recommandable.

Post a Comment

*
* (will not be published)

Random Posts

LOAD MORE