[Disques] Ringo Starr

Postcards from Paradise

À l’époque de la Beatlemania, dans les années 60, Ringo était un « scarabée » extrêmement populaire. Peut-être le plus fameux du lot, aux yeux d’un public qui aimait la naïveté et la gentillesse apparente du discret batteur. Depuis la fin des Beatles, Ringo a pourtant choisi d’évoluer dans sa propre sphère, loin de la surmédiatisation. Étrangement considéré comme le moins talentueux du groupe, Ringo s’est pourtant souvent illustré par une verve musicale très constante, à défaut d’être vraiment audacieuse. Son dernier album, au nom exotique, enfonce joyeusement le clou, et donne dans la pop acidulée et accrocheuse, mixée avec des volutes reggae et rock. À l’approche de l’été, cette carte-postale du paradis fait déjà briller le soleil et apporte un petit supplément de chaleur.

Post a Comment

*
* (will not be published)

Random Posts

LOAD MORE