[Guest in Tarn] Bonga

Né en Angola, Bonga (de son vrai nom José Adelino Barceló) se consacra très tôt au sport et à la musique. C’est à 15 ans qu’il débuta sa carrière de chanteur. Huit ans plus tard, il raccrocha le record portugais du 400 mètres, avant de mettre de côté l’athlétisme pour se consacrer à son art. Fort d’une discographie de plus de 30 albums, Bonga a développé un style que l’on pourrait situer entre la musique traditionnelle portugaise, le semba et le kizomba. Le tout savamment saupoudré d’influences latines. Engagé, notamment pour l’indépendance de l’Angola vis à vis du Portugal, l’artiste dut d’ailleurs faire face à certaines pressions compte tenu du caractère politique de ses chansons. Chansons qui parlent ainsi logiquement souvent d’exil et de thématiques qui font écho à des préoccupations actuelles. En 2016, Bonga publie Recados de Fora et prouve qu’il n’a rien perdu de sa verve. En très grande forme, il entame alors une tournée qui, après être notamment passée par La Cigale à Paris, fait étape à Castres, au Lo Bolegason. Une belle occasion de partir à la rencontre d’un musicien investi, qui sait tout aussi bien livrer une musique chaleureuse, bienveillante, dansante et fédératrice, que raconter dans ses paroles et ses mélodies un parcours qui traduit une ferveur et une passion intactes.

Accrocheuse, sa musique s’apparente à une formidable succession de chansons dont l’un des nombreux mérites est de nous prendre par la main pour nous entraîner dans un voyage au cours duquel nous sont contées des histoires dont la portée est toujours aussi puissante. Artiste majeur, Bonga va réchauffer l’atmosphère du Lo Bolegason et nous gratifier de ses plus belles compositions. Dans la bonne humeur, la ferveur et une touche d’universalité qui au final, fait bel et bien la différence.

Jeudi 25 janvier à 20h30, au Lo Bolegason – Castres (15/22€)

Post a Comment

*
* (will not be published)

Random Posts

LOAD MORE