[Guest in Tarn] Pause Guitare

Du lundi 6 au dimanche 12 juillet à Albi

 

Entre la grande scène de Pratgraussals, le Grand Théâtre et l’Athanor, au fil d’une folle semaine de musique, la nouvelle édition de Pause Guitare impressionne ! Avec son In et ses grands artistes et son Off fédérateur, cet événement emblématique a su s’imposer grâce à sa générosité et à son exigence. Tristan, d’Arpèges et Trémolos, a pour l’occasion, accepté de répondre à nos questions.

 

La venue de Bob Dylan, dans le cadre de son Never Ending Tour, inscrit Pause Guitare dans l’histoire du rock. Pouvez-nous parler de ce choix ? 

Cela fait quelques temps que Pause Guitare reçoit des figures incontournables du rock ! Nous avons réellement amorcé cela depuis 2010 avec la venue de Patti Smith, puis en 2012 avec Sting et enfin, cette année avec Bob Dylan. Nous avons par ailleurs déjà reçu Iggy Pop, Peter Doherty , Crosby Stil and Nash , Joe Cocker , The Hives et bien d’autres….

Pause Guitare est un des plus grands événements du sud-ouest de la France et le public est habitué à ce que nous recevions des têtes d’affiches internationales rock. Recevoir Dylan est un honneur pour Pause Guitare ! Nous souhaitons faire un beau cadeau à notre public par la même occasion.

 

Comment décriez-vous la programmation de cette nouvelle édition ? 

Comme depuis quelques années, c’est une programmation éclectique mais pointue où différents publics se rencontreront :  c’est ce qui nous plaît ! Bien sûr, on aime les artistes internationaux et rock comme Status Quo, Asaf Avidan, Angus & Julia Stone et Bob Dylan, et on sait pertinemment que notre public aime aussi énormément les artistes comme Soprano ou Calogero, peut-être estampillés plus « variété » . Il y a aussi le Grand Théâtre avec Brasch, Malicorne, Hugues Aufray, Irma… Sa volonté est clairement de proposer des ambiances différentes en fonction des lieux, le tout avec des artistes de haut-vol… sans parler du festival gratuit ou des concerts chanson de l’Athanor.

 

Comment est née la volonté d’ajouter une journée par rapport aux précédentes éditions ? 

Depuis toujours, on se garde la possibilité d’ajouter une soirée aux 3 déjà existantes si l’occasion de recevoir une tête d’affiche se présentait. Le fait est que Pause Guitare est présent à l’échelle nationale voir internationale aux yeux des producteurs, agents et artistes. Si on veut prétendre pouvoir recevoir des gens comme Bob Dylan ou Sting, nous nous devons d’être flexible pour ne pas laisser passer l’occasion d’accueillir ces artistes qui ont des plannings très chargés !

 

Pouvez-vous nous parler du Off ?

Le off (festival gratuit en centre ville), c’est 1 soirée gratuite dans 10 bars d’Albi et de sa région, puis, du mardi 7 au jeudi 9, 3 scènes gratuites sur le Vigan & le Jardin National, pour des concerts de 18h à minuit. Il y aura aussi un espace Acadie (du nom de la région canadienne avec qui on a un partenariat cette année). Des artistes acadiens joueront sur une scène dédiée, et des stands sur l’immigration, les universités et la culture seront sur-place. La ville aura aussi un espace avec le Service Jeunesse avec une tente lounge et des dj’s. Un espace enfants est aussi prévu.

www.pauseguitare.net

Post a Comment

*
* (will not be published)

Random Posts

LOAD MORE