[Guest in Tarn] Rock in Opposition 2018

Du vendredi 14 au dimanche 16 septembre à Cap’ Découverte à Le Garric

Le Rock in Opposition, le mythique festival né dans les années 70 sous l’impulsion du batteur Henry Cow, fait aujourd’hui peau neuve en faisant la part belle à la nouvelle scène française. En découle une programmation qui voit défiler des artistes comme Chromb, Jean-Louis, ou encore le Quatuor Bella et qui a décidé de mettre en place un tarif réduit réellement réduit pour les demandeurs d’emploi ou encore les étudiants (50€ le forfait 3 jours). Michel Besset, le programmateur de Rocktime nous en parle…

Le Rock in Opposition profite de sa 11ème édition pour se réinventer. Pouvez-vous nous en parler ? 
Jusqu’ici le R.I.O. faisait la part belle à des références internationales de renom car notre ambition était d’en faire une référence internationale pour un public qui vient, pour certaines éditions, de plus de 30 pays différents.
Cette année, c’est la scène française qui est à l’honneur car elle possède un vivier de jeunes artistes talentueux.

Comment avez-vous bâti la programmation ? 
L’association Rocktime a pour vocation d’être aux avants-postes de la création musicale.
Il faut être à l’affût de ce qui émerge, même, ou plutôt surtout, lorsque cela est à priori neuf, surprenant voire, à priori, difficile d’accès.
Les vraies découvertes, celles qui enrichissent et qui durent, sont à ce prix.

Quel regard portez-vous sur l’évolution du Rock in Opposition depuis ses débuts ? 
Une dizaine de grandes périodes différentes marquent l’histoire de Rocktime : du rock progressif des débuts jusqu’au rock industriel, en passant par le jazz, le blues, le rock alternatif, le reggae, les musiques métissées et même de grands auteurs tel que Léo Ferré ou Jean-Louis Murat.
On pourrait dire que, d’une certaine façon, Rocktime a écrit à sa façon et de manière originale, l’histoire des musiques actuelles de ces 4 dernières décennies.
La période actuelle est celle de la mise en avant des musiques innovantes, de la fusion des genres : jazz, classique, expérimental, rock. Le Rock in Opposition est un festival qui nous permet de faire des choix artistiques forts sans être l’otage des considérations commerciales qui oblitèrent souvent la programmation d’un événement. Le Rock in Opposition a su garder l’esprit original des premiers concerts, prolonger l’Utopie qui nous guidait dans les années 70.
Et c’est peut-être cela sa plus grande réussite (15/50€ le vend./20/60€ le sam. et le dim./50/150€ le pass 3 jours).
rockinopposition.rocktime.org

Post a Comment

*
* (will not be published)

Random Posts

LOAD MORE