[Interview] Point de Fût : l’association carmausine qui bouge !

La nouvelle édition du Fût’Stival (samedi 9 juin à partir de 18h) nous a donné envie de partir à la rencontre de l’association Point de Fût, l’une des principales structures festives carmausines, qui a su devenir incontournable dans la région au fil d’événements d’envergure, comme la fameuse bodéga de la St-Privat au mois d’août. Julien Vitalone, le président et co-créateur, a répondu à nos questions…

Pour tous ceux qui ne vous connaissent pas, c’est quoi Point de Fût ? Comment est née l’association ? Quel est son but ?

Point de Fût, c’est l’association culturo-festive-houblonnée carmausine ! Elle a été créée en 2002 par des étudiants originaires de Carmaux et qui se retrouvaient autour de l’écriture d’un fanzine après leur bac en 1998. L’écriture du journal était un moyen de se retrouver à partir de 1998. En 2002, le fanzine n’était pas suffisant, il fallait une structure porteuse pour mettre en œuvre les idées formidables de la bande de potes. Il a donc été décidé de créer l’association. Nous organisons, depuis 2002, une bodéga lors des fêtes annuelles de la ville de Carmaux au mois d’août. Cette bodéga a grandi très progressivement et représente aujourd’hui l’une des plus importantes de la fête. Le but de l’association est l’organisation de manifestations culturelles et festives, la publication d’un journal et le développement de dynamiques interassociatives sur le territoire du Carmausin-Ségala (ça claque, hein ?). Concrètement, nous œuvrons quotidiennement pour que la vie soit une fête. Cela passe par la culture, sa facilité d’accès en proposant des tarifs accessibles, des concerts, des spectacles, des animations diverses, provoquer des rencontres, susciter le débat, participer à la vie de la cité, faire de la politique au sens premier du terme. Au fil des ans, nous avons grandi aussi en nombre de membres, passant d’une dizaine en 2002 à plus de 70 aujourd’hui. Nous sommes fiers de cette progression, des nouveaux membres qui apportent de nouvelles idées et permettent à l’association de se remettre constamment en question.

En quoi consiste la Guinguette du samedi 9 juin ?

Le 9 juin aura lieu la 7ème édition du Fût’Stival, la Guinguette. Il s’agit d’un événement culturel, intergénérationnel et gratuit (à condition d’arriver avant 20h, sinon c’est 5€ après). Le Fût’Stival est né en 2006, dans la suite logique de la création de l’association en 2002 et de la bodéga. Il y a eu 3 éditions puis une mise en (longue) pause de 2009 à 2014. En 2015, nous avons décidé de relancer ce projet qui nous tenait à cœur. Il porte l’identité de l’association et évolue aussi avec l’âge des membres de l’asso. Le principe est de proposer dans un cadre naturel (un parc du Carmausin, le Domaine de la Verrerie) une soirée de fête, de spectacles, de concerts et de restauration. Le public est très large. Le Fût’Stival se veut intergénérationnel. Il regroupe enfants, jeunes, familles et personnes plus âgées. Cette année, l’accent a été mis sur les spectacles et animations jeune public avec plusieurs compagnies qui interviendront en direction des enfants : initiation aux arts du cirque, atelier de barbouillage, jeux en bois, manège vintage, magie,… La soirée se déroulera aussi autour de la programmation musicale plutôt éclectique avec 3 concerts à partir de 20h. Il y aura bien sûr de quoi se sustenter avec un coin restauration et un espace buvette.

Comment s’établit une programmation comme la votre ?

La programmation s’établit en concertation avec une grande partie des membres. Une première commission travaille en continu en fonction des propositions de chacun, en fonction des spectacles et concerts auxquels ils assistent, en fonction des rencontres et malheureusement en fonction du budget aussi et des contraintes techniques. Une première sélection est ensuite élaborée et soumise aux membres de l’asso qui peuvent s’exprimer sur cette proposition. En dernier lieu, comme partout ailleurs, le président tranche (en vrai, il a déjà tranché avant la consultation, comme dans la vraie vie).

Vous serez une nouvelle fois à la St-Privat à Carmaux en août prochain. Le programme est-il déjà connu ?

Le programme de la bodéga annuelle se travaille lui aussi tout au long de l’année et doit se définir plusieurs mois avant. Cette année, pour la première soirée du vendredi, nous avons tenu à renouveler la soirée Bodégay, une soirée festive mais de sensibilisation à l’homosexualité et à la lutte contre l’homophobie. Elle est conduite par Rémy Fréjaville qui est très investi dans le milieu gay depuis plusieurs années déjà. Une partie des bénéfices de la soirée est reversée à l’association Le Refuge, qui accueille des jeunes qui se sont faits exclure de leur famille à cause de leur homosexualité. L’année dernière, nous avons reversé 2000€ à cette association. Cette année, le thème sera « La Bodegay fait son cabaret ». Il y aura des pole-dancers, des gogo, mais aussi du French Cancan, le programme est très riche et très festif et l’ambiance est très conviviale ! Il y a aussi un dress code. L’année dernière, c’était le rose. Cette année : le orange : « Orange is The New Pink ! ». Des stands de sensibilisation et de prévention seront également présents ce soir-là. Samedi, le groupe latino-cumbia Que Tengo viendra ensoleiller la bodéga. Le dimanche, nous accueillons traditionnellement le groupe Les Charrettes, soirée pendant laquelle chacun peut participer, monter sur scène et apporter sa touche à la fête ! Le lundi, enfin, il y aura sans doute un groupe plutôt rock suivi du fameux Sam’Bar, le concours de glissades sur tables savonnées qui vient clôturer ces 4 jours de fêtes.

Quels sont les projets de Point de Fût pour l’avenir ?

Les projets pour l’avenir consistent d’abord à réussir à pérenniser ces événements que sont la bodéga et le Fût’Stival surtout. Nous travaillons beaucoup avec d’autres associations comme Pollux (sur l’Xtreme Fest en 2017), Rocktime sur le Rock In Opposition 2018, d’autres associations sportives locales comme le club de spéléologie Abimes par exemple. Nous commençons aussi à créer des partenariats avec la commission culture de la ville de Carmaux et la Scène Nationale d’Albi. Nous savons que seuls, on va vite, mais ensemble on va plus loin. Continuer à créer des synergies tout en conservant notre identité, notre esprit, nos idées, c’est ce vers quoi nous nous orientons aujourd’hui. Nous ne savons pas trop ce que cela peut donner sur le long terme, mais nous sommes convaincus que ce ne peut être que positif. Nous connaissons nos capacités et nous ne voulons pas faire plus que ce que nous savons et pouvons faire au risque de se perdre et surtout perdre la motivation des membres, tous bénévoles et qui sont le moteur de nos idées et de notre action.

Rendez-vous au Fût’Stival, le samedi 9 juin, à partir de 18h, avec plusieurs animations pour tous, et les concerts de Banana Shrimp, Cinq Oreilles et Bazar et Bémols (gratuit avant 20h, 5€ après).

Facebook : Point de Fût.

Post a Comment

*
* (will not be published)

Random Posts

LOAD MORE